Premières excursion mycologique et conférence, saison 2018

La récolte

C’est dans le cadre d’une superbe journée ensoleillée que le club des Mycologues amateurs de l’Abitibi-Témiscammingue (MYAM-AT) a démarré le projet d’inventaire des espèces de champignons poussant dans le parc de la Côte de 100 pieds, à Val-d’Or le 16 juin dernier.

Surtout composé d’une forêt mixte, le parc de la Côte de 100 pieds offre des habitats variés : milieux sablonneux, rocailleux, marécageux, parfois de forêt mixte, parfois de conifères seulement, d’autres fois de feuillus uniquement, sans oublier le gazon qui borde la forêt.

Six participants se sont dispersés dans les sentiers du parc, soit Paul Gagné, Jonathan Jensen-Lynch, Denise Maurais, Fannie Ricard, Patrick Poitras et Fabien Solgadi. Après deux heures d’excursions, ces derniers se sont rendus au local 1221 du campus de Val-d’Or du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue où ils ont dîné tout en partageant leurs trouvailles.

La récolte s’est avérée intéressante avec 21 espèces identifiées. L’identification de deux autres espèces est restée incertaine. Dans un cas, l’identification s’est arrêtée au genre. Voici les noms des espèces récoltées :

Espèces trouvées
Noms latins Noms français
Apiosporina morbosa Nodule noir du cerisier
Auricularia americana Auriculaire d’Amérique
Ceratiomyxa fruticulosa Ceratiomyxie fruticuleuse
Daldinia childiae Daldinie de Child
Entoloma strictius var. isabellinum Entolome étroit, variété isabelle
Fomes fomentarius Polypore allume-feu (Amadouvier)
Fomitopsis pinicola Polypore pinicole
Gloeophyllum sepiarium Polypore des clôtures
Gymnopus brunneolus Boyer comb. prov. Collybie brunâtre
Gyromitra esculenta Gyromitre commun
Hypoxylon fragiforme Hypoxyle en forme de fraise
Inonotus obliquus Polypore oblique
Kuehneromyces lignicola Pholiote lignicole
Lachnellula agassizii Pézize d’Agassiz
Leccinum aurantiacum ou Leccinum piceinum Bolet orangé ou                                Bolet des épinettes
Lycogala epidendrum ou      Lycogala terrestre Lycogale du bois ou                 Lycogale terrestre
Neofavolus alveolaris Polypore alvéolé
Phellinus alni Polypore des aulnes
Phellinus tremulae Polypore du tremble
Porodaedalea piceina Polypore de l’épinette
Rhodofomes roseus Polypore rose

Gyromitra ambigua / Gyromitre ambigu? (Identification incertaine)
Mycena niveipes / Mycène à pied blanc? (Identification incertaine)

Inocybe sp. (Identification arrêtée au genre)

Dans le cadre du projet d’inventaire des espèces de champignons poussant à la Côte de 100 pieds, le club des MYAM-AT conservera cette liste et, tout au long des excursions, y ajoutera le nom des espèces qui seront récoltées.

La conférence

En après-midi, Jonathan Jensen-Lynch, membre du club MYAM-AT, a présenté une conférence intitulée « Outils pratiques aux fins de recherche et d’identification mycologique ». Le but de celle-ci visait à faire connaître aux participants l’existence et le fonctionnement de divers outils disponibles tant chez soi que dans Internet afin de faciliter l’identification des champignons trouvés dans la nature.

Ainsi, le conférencier a abordé l’importance de connaître le terrain avant le départ en référant notamment à de nombreuses cartes gouvernementales téléchargeables gratuitement exposant une myriade de données écoforestières : https://geoegl.msp.gouv.qc.ca/igo/mffpecofor/. Rappelant l’intérêt de porter avec soi un équipement adapté aux excursions mycologiques, il a souligné l’utilité des outils virtuels spécialisés dans la recherche mycologique tels que http://www.mycoquebec.org, le groupe de partage de photos et de discussions Champignons du Québec dans Flickr (https://www.flickr.com/groups/myco-quebec/), les clés dichotomiques et les tableaux comparatifs qu’on y trouve, la Fonge du Québec et différents groupes de discussions existant dans Facebook. Concluant son exposé, Jonathan Jensen-Lynch a expliqué le fonctionnement du moteur de recherche de Mycoquebec en présentant quelques exemples aux participants.

La prochaine excursion aura lieu dimanche le 8 juillet, et ce, toujours à la Côte de 100 pieds, de Val-d’Or. C’est un rendez-vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *